Voie ferrée - Chemin de Fer Fresse - Thillot

Title
Aller au contenu
Ce 12 Novembre, A 8 heures sur le chantier, Didierr PEDUZZI démarrait la pelleteuse pour réchauffer le moteur. Premier wagon chargé, première mise en place. Un peu plus tard, Alain BRIOT et arrivé, on à poussé à 2 le wagon. Une petite collation à 9 h, pour reprendre des forces avant de continuer le travail .
A 11 h 00, nous avions fini de mettre en place le ballast sur 77 m de voie. Voir le film .
Ce 11 Novembre, grand jour, pour le Président, car le premier wagon sorti de l'atelier est le wagon pour mettre le ballast en place, sans grand effort. J'ai sorti le wagon, mis sur 2 chariot à roulettes, et amené le wagon pour pouvoir le mettre sur la voie. A 11 h 45 exactement le wagon était en place, prêt à recevoir son premier chargement, que je me suis empressé de faire après avoir déjeuné. La pelleteuse me regardait de travers, car je me suis servit d'un seau et d'une pelle de ménage pour  le remplissage du wagon.
A 14 h 00 , Christian BLUCHE arrivait pour tourner un film sur le ballastage de la voie. Celui-ci sera disponible sous peu sur le site.
Ce 10 Novembre, réception de la pelle afin de pouvoir remplir le wagon ballasteur, et posé le ballast sur la voie déjà en place. J'ai terminé le montage par la mise en place du rabot égaliseur de ballast qui à en plus le rôle de débarasser le champignon des rails du ballast qui pourrait se trouver dessus.
Demain (11/11) mise en place du wagon ballasteur sur les rails, et essais en catimini. . . histoire de voir et se faire la main !
Aujourd'hui 17 Octobre, Claude BABEL est venu avec moi me donner un coup de main, pour terminer la ligne droite, et mettre en place la voie courbe.
Ce 10 Octobre, Bernard KOEHL, est venu remplir 50 traverses de béton, demain encore 50 autres , ce qui fera 24 m de tronçons droit pour la continuité du tracé de la voie. Alain BRIOT et, Claude BABEL ont continués à monter le deuxième mur du tunel. moi j'ai mis en peinture le portique de levage de la voie ; portique qui servira après balastage de la voie, de retirer les traverses provisoires en bois soutenant la voie avant balastage.
Le 9, jai procéder à la mise en place du dernier tronçon droit, avant d'amener le premier tronçon courbe après cette longue ligne droite .
Le 7 et le 8 , Urs RUESCH est venu soudé les derniers tronçons de la ligne droite de 74 m, avant d'attaquer le tronçon courbe.
Ce 6 Octobre, Urs RUESCH, est venu de bonne heure, il à procéder à la soudure définitive du portique leve-rails, ensuite il à encore procéder à , l'assemblage de 3 tronçons de rails droits et à terminer l'assemblage du dernier tronçon posé avec Claude Schlienger et moi même, dans la foulée, j'ai encore préparé un nouveau tronçon qui, si demain, le temps est avec nous sera posé. Alain BRIOT, quand à lui, à terminer le mur gauche du tunnel, est débuté le mur de droite ! Entre temps, sur mon appel, Didier PEDUZZI est venu avec sa mini-pelle proceder à la mise en forme définitive de la plateforme ferroviaire , devant la gare.
Ce 4 Ootobre, l'équipe BRIOT - PEDUZZI - BABEL , ont procéder à l'assemblage d'agglos pour le tunnel, la hauteur définitive est maintenant visible.
Bernard Koehl à procéder au remplissage des traverses de 2 sections de voies droites. Quand à moi, j'ai assembler l'ensemble des tubes constituant le portique de relevage de la voie, que je suis aller couper chez B.M.S. anciennement T.D.S. !
Le 25 Septembre, URS RUESCH à procéder à l'assemblage de 7 tronçons de rails droit ! Dans l'après midi, l'équipe composé de Didier PEDUZZI, Alain BRIOT, Claude BABEL, et, le tandem Cyril DIEUDONNE avec le Manuscopic de J-C.L prété gracieusement ont oeuvré toute l'après midi, pour faire du rangement, mis en place des premiers éléments du mur de souténement du pied droit du tunnel, déplacé du remblais, et en dernier lieur, mis en place provisoirement les 2 poutrelles d'1 tonne 7, chacune pour le futur pont. Quand à Bernard KOEHL, il à rempli les traverses de béton de 2 tronçons de voie.
Ce 23 Septembre, URS RUESCH est venu terminer les soudures du Wagon à Ballast , ensuite il à procéder au soudage de 6 tronçons de voie du futur réseau.
Aujourd'hui 19 Septembre, j'ai mis en place encore deux tronçons de rails droits, ce qui porte la longueur à 36,60 m . Demain le dernier tronçon disponible sera mis en place. . .
Depuis le 15 Mai, et suivant les sections de rails terminées, je suis en train de poser la voie sur la plateforme préparée depuis un petit moment. D'abord, je dois terminer le Wagon trémie pour la pose du ballast. Pour la pose de la voie, j'utilise une technique Américaine, qui consiste à placé les tronçons de voie sur des morceaux de poutres de la hauteur du ballast. On en profite pour faire le réglage de la voie. Ensuite le Wagon trémie rempli de ballast (cailloux 8/15 concassés)se déplace et deverse le ballast sous la voie. Un racleur enlève le ballast sur la voie pour éviter le déraillement. Vous pouvez voir la vidéo dans la page vidéo.
Ce 1er Septembre, Urs RUESCH, venu tôt le matin à d'abord soudé le dernier tronçon de rails courbe. Ensuite le temps de mettre en place les gabarits pour les tronçons de ligne droite, il en à profiter pour procéder à l'assamblage du tronçon sur le passage à niveau.
Ensuite ce sont encore 3 tronçons de ligne droite qui ont été assemblés.
Ce 1 Août, Urs RUESCH à procéder à la soudure de la jonction des rails courbes et du premier tronçon droit vers la gare.
Ce 4 Juillet, j'ai mis en place les sections  de la courbe du retour du circuit. Il manque l'aiguillage, mais le courant triphasé n'est toujours pas là depuis le 11 Mars !
Aujourd'hui 13 Juin, notre ami Urs RUESCH est venu souder. Je lui ai fait souder en premier les 3 tronçons de la première courbe sortie dépôt. Ensuite, nous avons contrecintrer les rails afin de fabriquer de nouveaus tronçons de rails courbes. Dans l'après-midi, Bernard KOEHL, est venu se joindre à nous, et ensemble  nous avons pu assembler encore 2 tronçons de rails courbes.
Un premier circuit devrait si tout va bien être terminé pour la fin de l'année, mais il y à de gros travaux à réalisés avant ; creusement du futur lac, pose du liner, et différents accessoires. La pose est la réalisation du pont de 12,10 m afin que la voie puisse être posée dessus, les aiguillages . . . Mais le moral est bon, est la petite équipe est soudée autour du meneur.
Le Dimanche 15 Mai, je me suis attaqué à la mise en place de la première courbe du circuit, à l'aide de la pelleteuse, car ce n'est pas facile à manier, mais j'y suis quand même arrivé. il ne reste plus qu'à souder les tronçons entre eux  et fixer les rails au sol.
Dans la semaine 19, Bernard Koehl à profité du beau temps pour remplir les traverses de béton de trois travées. Pendant ce temps, Alain Briot , et Claude BABEL continuais de monter le mur du tunnel.
Le Lundi 9 Mai, à 8 h 30, Urs Rüesch, est là, j'avais préparé la veille tout ce qu'il fallait pour se mettre immédiatement au travail !
Dans la semaine précédent le 8 Mai, nous avons la visite d'un collègue SUISSE , interéssé par le projet qu'il à découvert grâce à VOSGES-MATIN, et les articles d'Alexandre MAURICE. Il se propose de venir soudé bénévollement, bien qu'il habite à La Chapelle aux Bois. S'il vient, le Président à décider qu'il mangerait avec nous. Le soir 4 travées de rails courbes avaient étes soudées, malheureusement nous n'avions que 100 traverses de prêtes. Urs avait terminé l'ensemble à 16 heures autant dire qu'il ne c'est pas beaucoup reposé, ayant repris le travail à 13 h 30. Pendant le repas, nous avons beaucoup discuté et, son parcourt professionnel est impressionnant et, très instructif !
Rideau jusque la fin de l'année 2021
Ce 28 Juillet, Alain BRIOT, Claude SCHLIENGER, et Daniel PAPA, ont procéder, à la mise en place du tronçon de sortie du pont tournant ! La pièce suivante, sera le premier aiguillage du circuit et, permettra le retour des trains vers la Gare.
Le 8 Juin, à l'aide de la pelleteuse, avec avoir été acroché au peson électronique, la voie avant la mise en place définitive, accuse un poids respectable de 114 kg , pour 6,10 m de longueur ! Donc la mise en place sera délicate pour le restant de la voie ferrée. Les tronçons de voie, seront déposé sur 2 boggies, avec plateau spéciaux articulé , qui permetront une inscription aisée dans les courbes.est amenés à leur place provisoire; Ensuite, à  l'aide d'un plateau sur roues spécialement construit pour ce travail , il sera amené à sa place définitive.! De belles photos en perspectives . . . Après la pose du premier tronçon, c'est au tour du dépôt d'acceuillir la première voie du dépôt, après quelques péripéties, vite oubliées ! Il ne faut pas oublier le travail d'Yves CERESA, seul aux commandes de la pelleteuse, du dumper, et du D.P.U. pour mettre en place la plateforme ferroviaire. Alain BRIOT s'étant fait un tour de rein à la maison, et Etienne CREUSOT ,'étant pas toujour disponible ! Nous souhaitons à Alain BRIOT , un prompt rétablissement, car son humour nous manques un peu.
Le 7 Juin, Claude SCHLIENGER, et Daniel PAPA ont procéder au remplissage des traverses avec du béton, afin d'assurer une assise correcte à la voie.
Ce 3 Juin, les travaux de ballastage ont débutés sur le tronçon entre le pont transbordeur et, le pont tournant !
Ce 28 Mai, le démarrage de la fabrication de la voie ferrée va débuter . En effet, le gabarit de fabrication à été réalisé hier par Claude SCHLIENGER et J-C. SCHULTZ. Le soudeur Daniel PAPA va commencer l'assemblage des futurs rails, avec les traverses . Les premiers tronçons sont destinés à accueillir le futur matériel ferroviaire du Mini-train, dans le dépôt dédié à cet effet. Va suivre après la construction effective du futur circuit au fur est à mesure de la fabrication des coupnos de voie ferrée de 6,10 m de longueur. Bien entendu la fabrication des aiguillages commencera lorsque l'atelier sera complétement équipé. Un délais d'une semaine minimum, est nécessaire à la construction d'un seul aiguillage. 15 aiguillages devront être construit !

Retourner au contenu