Fabrications - Chemin de Fer Fresse - Thillot

Aller au contenu

Fabrications

Pour sortir et préparer les locomotives pour la mise en tête d'un train, il faut pouvoir les sortir du dépôt, et placé cette locomotive sur la voie de sortie du dépôt et, le cas échéant amennée cette locomotive devant une baie de préparation situé à quelques 85 cm du sol, au moyen du pont transbordeur qui est en même temps un ascensseur à locomotive ; ce qui est indispensable pour une locomotive fonctionnant à la vapeur. Il faut pouvoir la préparée sans être à genoux, en train de se casser le cou pour faire le plein d'eau de la chaudière, et du tender, préparer et allumer le feu pour amener la chaudière au timbre, c'est à dire à la pression requise pour le bon fonctionnement de la locomotive. Ensuite la locomotive au timbre et redescendue et placée sur la voie de sortie du dépôt.
En résumé, le pont transbordeur, sert à mettre en place les locomotives aussi bien sur les baies de préparation, que de les redescendre pour les mettre sur la voie de sortie du dépôt. Exactement comme c'était encore le cas jusqu'en 1972  au moyen d'un pont tournant, comme  le dernier dépôt vapeur actif  en France , celui de Sarreguemines dont il ne reste plus rien aujourd'hui ! !

Les vis ont été usinées, reste maintenant à alésé les pignons moteur, a les bloquer sur les vis, ensuite fixé les écrous dans leur logement respectif, et mettre en place. Ensuite je vais assembler le pont, délimiter l'emplacement des pignons de renvoi , et voir pour placer le moto-réducteur ainsi que sa commande. L'expérience que j'ai pu avoir , avec la réalisation de mon pont transbordeur sur mon circuit me sera précieuse pour la finition de celui du C.F.F.T. !
J' ai terminé l'assemblage des vis et pignons, maintenant il faut que je fixe les ecrous sur les bôîtes recevant la traverse qui supporte les rails.
Retourner au contenu